Ensemble pour les Surzurois : BM de Août 2017

liseret_rouge_630x2
Rythmes scolaires : Quel devenir pour les rythmes scolaires en 2018 sur notre commune?
Un décret permet, par dérogation, aux communes de revenir sur la semaine de 4.5 jours, en passant à la semaine de 4 jours avec l’arrêt ou pas des TAP. Une réflexion devra être portée par la municipalité avec les enseignants, animateurs et parents d’élèves afin de faire un choix sur le devenir de ceux-ci. Dans tous les cas, Il ne faudra pas oublier que la réforme des rythmes scolaires a été mise en place dans le souci de l’intérêt des élèves.
PLU: Certains l’ont sans doute oublié mais la commune est en pleine révision du PLU, avec comme objectif l’approbation de celui-ci, par le conseil municipal, lors du second semestre 2019. Une première réunion publique devrait avoir lieu en janvier 2018 ; dans l’attente, la municipalité va lancer une étude sur l’aménagement du secteur «Les Jardins» et de place de la poste, avec en préambule à la création d’un groupe de travail, une déambulation urbaine, ouverte à tous, le samedi 23 septembre de 9h30 à 12h00.

A.PERIN, J.HENRY, P.CAILLEAU, G.LACROIX, J.P LE BIHAN, E.MAHE

Courriel : contact@ensemblepourlessurzurois.fr

liseret_bleu_630x2

 

Publié dans Bulletin municipal, Ensemble pour les Surzurois

Ensemble pour les Surzurois : BM de Juillet 2017

liseret_rouge_630x2
L’été est là, avec soleil et chaleur ! Nous souhaitons à tous les Surzurois de profiter de leurs vacances et des fêtes (marchés du jeudi, Ste Anne Grapon… ), qui nous l’espérons, les rassembleront. Nous remercions tous les services de la mairie et toutes les associations locales pour leur implication au quotidien dans la vie de notre commune.
Agriculture
Le déficit de pluviométrie cet hiver et la météo de cet été ont aussi des répercussions importantes dans le domaine agricole avec des moissons précoces, des cultures qui souffrent du manque d’eau, les fourrages peu abondant et des prix pas rémunérateurs pénalisent les éleveurs.
Nous ne pouvons qu’apporter notre soutien à l’ensemble de la filière agricole de notre territoire,

A.PERIN, J.HENRY, P.CAILLEAU, G.LACROIX, J.P LE BIHAN, E.MAHE

Courriel : contact@ensemblepourlessurzurois.fr

liseret_bleu_630x2

 

Publié dans Bulletin municipal, Ensemble pour les Surzurois

Ensemble pour les Surzurois : BM de Juin 2017

liseret_rouge_630x2
Lors du dernier conseil municipal, Madame le Maire est revenue de façon péremptoire sur le texte de notre expression libre du bulletin municipal de mai dans lequel nous souhaitions clarifier certaines de nos positions. Certes, nos prises de position ne la satisfont pas toujours,
néanmoins elles ne sont jamais dictées par de la mauvaise foi ou de l’opposition systématique. Nous aurions aimé pouvoir nous en expliquer en fin de séance mais Madame le Maire ne nous en a pas donné l’occasion en refusant le débat, ce que nous regrettons.
«Il y a du mépris de ne pas répondre à une demande et de la dureté à faire une réponse aigre» Tite-live.
À votre libre appréciation !

A.PERIN, J.HENRY, P.CAILLEAU, G.LACROIX, J.P LE BIHAN, E.MAHE
Courriel : contact@ensemblepourlessurzurois.fr

liseret_bleu_630x2

Publié dans Bulletin municipal, Ensemble pour les Surzurois

Ensemble pour les Surzurois : BM de Mai 2017

liseret_rouge_630x2

Suite aux écrits de Madame le Maire dans son dernier édito, ainsi qu’à ses insinuations lors de la réunion publique sur les travaux du 9 mai, nous souhaitons éclaircir certains points :

Non, nous ne demandons pas une augmentation des subventions aux associations, nous demandons juste la mise à disposition gracieuse d’une salle 1 fois par an afin que les associations puissent organiser une manifestation afin de récolter des fonds à la place d’une partie des subventions (BM mars 2017).

Non, nous ne voulons pas enlever tout contrôle des demandes de subventions, nous demandons juste une simplification de celles-ci (BM mars 2017).

Non, nous ne sommes pas contre les feux d’avertissement routier, nous étions seulement contre l’achat de ceux-ci et pour la location lors d’opérations ponctuelles afin d’économiser au vu du prix d’achat annoncé à l’époque (CM décembre 2016).

Non, nous ne demandons pas plus de dépenses, nous demandons juste une meilleure priorisation des investissements. Est-il prioritaire de faire un parking de 12 places au croisement de la rue de l’hôpital et de la rue du moulin, alors que nous accueillons une partie des enfants du périscolaire dans le hall de la salle des sports par manque de places dans la structure adaptée, alors que les travaux de réhabilitation de la maison d’accueil d’urgence de la commune sont repoussés d’année en année,….

Madame le Maire, au bout de 3 ans de mandat, prenez enfin votre envol, sans revenir continuellement sur les choix de l’ancienne équipe municipale qui, si ceux-ci n’avaient pas été faits, vous aurait obligé à les réaliser dans l’urgence.

Désinformation ou manipulation, nous laissons les Surzurois se faire leur opinion.

A.PERIN, J.HENRY, P.CAILLEAU, G.LACROIX, J.P LE BIHAN, E.MAHE
Courriel : contact@ensemblepourlessurzurois.fr

liseret_bleu_630x2

Publié dans Bulletin municipal, Ensemble pour les Surzurois

Ensemble pour les Surzurois : article de Marie-Paule LOISEAU

liseret_rouge_630x2
BILAN À MI-MANDAT

Le 30 mars 2014 lors du deuxième tour des élections municipales la liste « Surzur Aujourd’hui, Prévoir Demain » conduite par Michèle Nadeau était élu par 1082 voix contre 1016 voix à la liste « Surzur, une réflexion pour le futur » conduite par Marcel Le Nevé. Le 4 avril 2014 Michèle NADEAU était élue Maire de Surzur.


Quel bilan pouvons-nous tirer de ses trois premières années de mandat ?

Le 28 mars 2014 Madame Nadeau écrivait sur son blog «Nous insistons : l’endettement par habitant en 2014 est de 1653 € » et le 8 janvier 2017 dans son discours de la cérémonie des vœux, elle déclarait « notre objectif est de ramener l’endettement par habitant autour de 1000 € en 2020 contre 1540 € en 2014 » (propos retranscrit dans le BM de janvier 2017).

Cherchez l’erreur : cela fait une différence de 113 € par habitant
soit sur une base de 3800 hab en 2014 : 429 400 € de moins que ce qu’elle proclamait en 2014.

Mais au bout de trois ans c’est le même discours qui est tenu que ce soit dans le Bulletin Municipal ou lors des Conseils Municipaux. Les exemples sont trop nombreux pour pouvoir être tous cités ici, retenons simplement le dernier publié dans le bulletin municipal du mois d’avril 2017 :

« Continuer à nier la réalité et revenir à la « fuite en avant » en vigueur au cours de la dernière mandature, nous nous y refusons. Ce qui nous conduit à confirmer aux Surzurois qu’ils ont fait le bon choix en 2014 »

Les 1082 Surzurois qui ont voté pour la liste conduite par Madame NADEAU sont-ils toujours sûrs trois ans après
d’avoir fait le bon choix ?

TRAVAUX RUES ET ROUTES

Deux gros chantiers sont terminés ou en cours de finition (la rue des sports et la rue des écoles avec le carrefour du Gouarh). Ces chantiers étaient annoncés avant les élections de 2014. Les résultats donnent-ils satisfaction à tous ?
On nous parle presque dans chaque Bulletin Municipal ou Conseil Municipal de sécurité et on se pose des questions :
Lors du Conseil Municipal du 6 novembre 2013. Madame Nadeau demandait s’il était possible de prévoir des pistes cyclables rue des Sports au moins jusqu’à l’accès au Restaurant Scolaire et à la pharmacie. Elle précisait qu’il était dommage que la piste cyclable qui démarre de l’extrémité de la rue de Virel au carrefour « Entre terre et mer » s’arrête à l’autre extrémité place de la gare.

Ces pistes cyclables existent elles actuellement dans la rue des sports? Doit-on considérer les dessins de vélo en bordure de la voie de circulation comme des pistes cyclables ? Même remarque pour la rue des écoles.

Ayant été interpelé par l’équipe minoritaire lors du Conseil Municipal d’avril 2017 sur les travaux de voierie et plus particulièrement sur les routes de campagne, Madame le Maire a fait remarquer qu’on avait sans douté déjà oublié les travaux faits en début de mandat sut la route de Port-Groix. Elle s’est également empressée de publier dans le Bulletin municipal d’avril 2017, son plan d’investissement en voierie jusqu’en 2020. Mais où sont les routes de campagnes ? Comme l’a rappelé justement un élu de la liste minoritaire « les habitants de la campagne paient des impôts locaux comme ceux du bourg »

TRAVAUX SUR BÂTIMENTS ET AMÉNAGEMENT

Le terrain multisports et l’aire de jeux pour enfants sont appréciés des Surzurois ainsi que l’aménagement de l’accueil à la mairie. Mais qu’en est-il du reste ?

L’ancienne gare : on ne comprend pas très bien quelle va être sa destination.
Au Conseil Municipal de février 2015, il était proposait d’inscrire à la programmation 2015 de la DETR «la rénovation de l’ancienne gare pour en faire une salle d’activités pour les associations, compte-tenu de l’engorgement de la salle des sports » et elle ajoutait « les travaux auront lieu fin 2015 voire 2016 ». Envisageait-on alors de faire du sport dans l’ancienne gare ? Puis en septembre 2016 : « il s’agit d’aménager des locaux à destination des associations dites culturelles (théâtre, cours de langues, lecture à voix haute…) ou pour des pratiques musicales (répétition de chorale, cours d’instruments …). Et pour terminer on prévoit d’y faire des expositions. Comment tout cela va-t-il pouvoir cohabiter ? Pour le moment les travaux ne sont pas commencés, seuls 6285 euros ont été dépensés en frais d’architecte !

Le logement d’urgence : après avoir budgété des travaux, on nous dit que la commune n’a pas d’obligation d’avoir un logement d’urgence. Alors pourquoi avoir budgété des travaux ?

IMPÔTS (Taxe d’Habitation et Taxe Foncière) et TARIFS

Pendant la campagne électorale Madame NADEAU déclarait : « Nous préconisons une pause dans les impôts pour préserver le pouvoir d’achat » (Ouest France 12 mars 2014)
Certes elle a fait voter pour 2017 le maintien des taux 2016, mais il ne faut pas oublier que lors des votes précédents il a été décidé une augmentation des taux de la TH et la TF de 9,7% en 2015 suivi d’une augmentation de 4,3% en 2016, tout cela accompagné d’une réduction de l’abattement général à la base de 15% à 5% à partir de 2016.
Ce qui se traduit par une augmentation entre 2014 et 2016 de 22,64% du montant de la part communale de la taxe d’habitation et une augmentation de 17,43% du montant de la part communale de la taxe foncière sur les propriétés bâties, alors que sur la même période la valeur locative moyenne n’a augmenté que de 3,18 %.

En 2015, Madame le Maire déclarait vouloir « tout mettre en œuvre pour favoriser les familles ».
A-t-on favorisé les familles en augmentant le prix du repas au restaurant scolaire, en augmentant le prix de l’accueil périscolaire (garderie) sachant en plus que le nombre de tranches de tarification (en fonction du Quotient Familial) est passé de 7 à 4.
Le prix du repas au restaurant scolaire a augmenté de 16,88% à 30,69% (selon le QF) entre 2014 et 2016
Le prix du 1/4h à l’accueil périscolaire a augmenté de 12,5% à 27,9% (selon le QF) entre 2014 et 2016
Concrètement pour une famille avec deux enfants mangeant au restaurant scolaire 4 jours par semaine toute l’année (soit en moyenne 33 semaines) et dont les enfants reste une demi-heure par jour à l’accueil périscolaire, cela représente une augmentation annuelle comprise entre 200€ et 327€ suivant le Quotient Familial.
Les tarifs à la médiathèque n’ont pas échappés aux augmentations, subissant suivant les types d’abonnement pour les adultes ou les familles une augmentation comprise entre 33,33% et 50%. Seuls les tarifs pour les 15-18 ans n’ont pas changés (mais ce sont les abonnés les moins nombreux) et le prêt de livres-enfants pour les 0-14 ans est resté gratuit.

LES TROIS ANS À VENIR

La population de Surzur a plus que doublé en 20 ans. De nombreuses familles avec des jeunes enfants sont venues s’installer attirés par les conditions d’accueil : maison de l’enfance, écoles, salle de sport, médiathèque … Plus de 4200 habitants au dernier recensement. Si la progression continue sur le même rythme le nombre d’habitants devrait approcher des 5000 en 2020. De nouvelles constructions sortent régulièrement de terre … mais comment Surzur va accueillir ces nouvelles familles ? Certaines structures d’accueil vont vite devenir trop petites. Madame Nadeau se glorifiait lors du Conseil Municipal du 14 décembre 2016 d’être la première à Surzur à proposer un P.P.I : Plan Pluriannuel d’Investissements. A première vue c’est une bonne idée, mais on ne trouve pas, par exemple, dans ce P.P.I de projet d’agrandissement de la maison de l’enfance, de projet de construction d’une nouvelle salle des sports ou de l’agrandissement de celle existante, alors que ces deux structures sont saturées…
Qu’en est-il réellement de « Prévoir Demain » ?


Lors de son premier discours de Maire le 4 avril 2014, Madame NADEAU reprenait l’adage connu :
« On sait ce que l’on perd, on ne sait pas ce que l’on gagne »
Trois ans plus tard les Surzurois l’ont sans doute réalisé.

Marie-Paule LOISEAU

liseret_bleu_630x2

Publié dans Ensemble pour les Surzurois

Ensemble pour les Surzurois : BM de Avril 2017

liseret_rouge_630x2
Lors du conseil municipal du 3 avril dernier, Madame le Maire a reproché à notre groupe de ne pas « l’aider » pour les demandes de subventions. Il faut expliquer aux Surzurois que nous ne sommes pas contre les subventions, au contraire, mais que ce n’est pas parce que Madame le Maire demande des subventions que l’on est forcément d’accord avec les travaux ou les investissements qui sont à l’origine de ces demandes, car il nous est demandé d’approuver, lors de ce vote, le programme des travaux.
C’est la raison pour laquelle nous nous sommes abstenus pour les demandes de subvention pour les travaux de sécurisation de certaines rues comme la rue Lann Floren ou la rue Georges Cadoudal. En effet nous pensons que ces rues nécessitent d’être refaites en priorité avant d’être sécurisées.
Lors du Débat d’Orientation Budgétaire (DOB), en décembre 2016, il a été présenté aux Surzurois un programme d’investissement pour les voiries en 2017. Quelle n’a pas été notre surprise d’observer lors du dernier conseil municipal, que ce programme avait été
majoritairement remanié ! Cette politique du changement de dernière minute ne donne pas l’impression d’avoir à court terme une vision claire et précise du devenir de Surzur.

A.PERIN, J.HENRY, P.CAILLEAU, G.LACROIX, J.P LE BIHAN, E.MAHE

Courriel : contact@ensemblepourlessurzurois.fr

liseret_bleu_630x2

Publié dans Bulletin municipal, Ensemble pour les Surzurois

Ensemble pour les Surzurois : BM de Mars 2017

liseret_rouge_630x2
Lors du dernier conseil municipal, l’ensemble des conseillers de notre groupe se sont abstenus lors du vote des subventions aux associations.
Nous considérons que les associations sont le poumon indispensable de la vie sociale d’une commune. À Surzur, de par leur diversité et leur palette d’activités, elles sont présentes dans notre quotidien et jouent un rôle important dans le tissu social.
La commune n’a pas obligation de verser une subvention à quelque titre que ce soit. Cependant, lors de l’élaboration de son budget, elle peut en prévoir une, pour chaque association en ayant fait la demande. En contrepartie, celles-ci doivent justifier le besoin et l’utilisation de cette subvention.
Pourquoi cette abstention ? On nous a demandé de voter des subventions qui ont été proposées sur la base d’une enveloppe budgétaire, qui n’a pas bougé depuis 3 ans, qui ne tient pas compte de l’évolution démographique de Surzur, ni de l’implication importante dans la vie communale de certaines associations. Voilà la raison de notre vote.
Notre rôle d’élu est avant tout de les aider et de les soutenir, c’est pourquoi nous demandons à Mme le Maire de :
Simplifier le dossier de demande de subventions.

  • Mettre à disposition gratuitement des associations, qui le souhaitent, la salle des fêtes ou la salle des sports afin d’organiser une fois l’an une action leur permettant de récolter de la trésorerie.
  • Respecter les engagements et la responsabilité de la commune quant à l’entretien des installations sportives.

    A.PERIN, J.HENRY, P.CAILLEAU, G.LACROIX, J.P LE BIHAN, E.MAHE

    Courriel : contact@ensemblepourlessurzurois.fr

liseret_bleu_630x2

Publié dans Bulletin municipal, Ensemble pour les Surzurois

Ensemble pour les Surzurois : BM de Février 2017

liseret_rouge_630x2
Malgré le fait que nous venons de connaître des élections rocambolesques pour
la présidence de la Communauté d’Agglomération, la vie vie locale reste
calme. Dans l’attente de la présentation des comptes administratifs 2016 lors du
prochain conseil municipal ? le lundi 27 février , nous restons à votre disposition
pour tout sujet concernant notre commune.


A.PERIN, J.HENRY, P.CAILLEAU, G.LACROIX, J.P LE BIHAN, E.MAHE

Courriel : contact@ensemblepourlessurzurois.fr

liseret_bleu_630x2

Publié dans Bulletin municipal, Ensemble pour les Surzurois

Ensemble pour les Surzurois : BM de Janvier 2017

liseret_rouge_630x2
Au nom du l’ensemble des élus de notre groupe nous vous souhaitons à toutes et tous une très belle année 2017. Nous vous présentons nos souhaits les plus sincères de santé, de bonheur, sans oublier la réussite de vos projets personnels ou professionnels.
Depuis 3 ans, et oui nous arrivons à la mi-mandat cette année, l’ensemble des élus du groupe «Ensemble pour les Surzurois» travaille à vos côtés en vous écoutant, en remontant vos demandes. Nous nous sommes investis à votre service avec une motivation et une détermination sans faille. Mais que nous réservent ces 3 prochaines années ?
Mme le Maire a annoncé lors de voeux aux Surzurois des projets pour les années à venir, mais quels sont ces projets? Hors l’évolution du PLU, le Débat d’Orientation Budgétaire n’annonce rien de bien structurant.
Il s’agit maintenant de proposer un développement cohérent et responsable, de notre commune,
en adéquation avec l’évolution démographique annoncée.
Bloavez Mad.


A.PERIN, J.HENRY, P.CAILLEAU, G.LACROIX, J.P LE BIHAN, E.MAHE

Courriel : contact@ensemblepourlessurzurois.fr

liseret_bleu_630x2

Publié dans Bulletin municipal, Ensemble pour les Surzurois

Ensemble pour les Surzurois : BM de Décembre 2016

liseret_rouge_630x2

Le débat d’orientations budgétaires ou DOB vient d’être présenté au dernier conseil municipal. Le DOB a pour but de présenter les priorités, les évolutions de la situation financière de la commune et donne donc une vision de la commune dans les 4-5 ans à venir.
Celui qui nous a été présenté, est orienté dans une vision de restrictions budgétaires sans prendre en compte les besoins liés à l’évolution démographique de notre commune.
Surzur atteindra les 5 000 habitants dans 3 – 4 ans, l’urgence est-il d’installer des caméras de surveillance à l’entrée du bourg ou d’acheter des radars pédagogiques ? Pour nous NON. Une gestion rigoureuse des finances de la commune, c’est bien ! Mais l’évolution à long terme de la commune nécessite également d’anticiper les investissements d’infrastructures futures.
À chacune et chacun d’entre vous, nous souhaitons de belles fêtes de fin d’année et une très épanouissante année 2017.

Bloavez Mad.

A.PERIN, J.HENRY, P.CAILLEAU, G.LACROIX, J.P LE BIHAN, E.MAHE

Courriel : contact@ensemblepourlessurzurois.fr

liseret_bleu_630x2

Publié dans Bulletin municipal, Ensemble pour les Surzurois